Archives

Bonnes nouvelles

Comment la foule a telle pu si vite lâcher Jésus?

Nous sommes à Jérusalem par un beau matin de printemps, la foule s’attroupe sur la route qui descend de Béthanie à Jérusalem. Tous désirent voir Jésus, comme on se presse aujourd’hui au passage d’un chef d’état ou du pape quand ils sillonnent les artères de nos grandes villes. Le bruit des derniers miracles de Jésus, celui des aveugles de Jéricho, mais surtout celui de la résurrection de Lazare ont galvanisé la foule.

Jésus fait son entrée sur un âne et non sur un cheval, ce n’est pas sans raison. Le cheval symbolise la guerre, le luxe, la rapine ; l’âne la paix, la vie douce et modeste. Le prophète Zacharie avait annoncé la douceur du Messie : “Voici ton roi qui vient, plein de douceur monté sur un âne, un ânon, le petit d’une ânesse ”Jésus a le triomphe modeste, comparé aux entrées triomphales des vainqueurs à Rome sur leur quadrige, précédés d’interminables légions.

Aujourd’hui débute la Semaine Sainte qui associe l’entrée triomphale de Jésus et l’apparent échec de sa mort: En ce jour ce sont des cris d’enthousiasme, celui des Hosanna, demain ce sera un autre son: «Qu’il soit crucifié.» Quel contraste! Continuer la lecture

Le prophète Ezéchiel « Le prophète du 5ème dimanche du Carême »

Le prophète Ezéchiel est un contemporain de la chute de Jérusalem qui eut lieu en 587 avant notre ère. C’est un prêtre qui vénère le Temple ou habite la gloire de Dieu. Dès l’année (593 av JC) Ezéchiel prophétise. Il est le témoin de la chute de Jérusalem et il est emmené en exil en 587av JC à Babylone ou il poursuit son ministère jusqu’à sa mort en 573av JC
Dans son livre le prophète a consigné son expérience mystique ainsi que les paroles qu’il a reçues du Seigneur.

Son Message: D’abord le prophète souligne les difficultés de sa mission comme Isaïe (3,7) Continuer la lecture

Ce péché qui nous aveugle

Le péché de ce siècle, la perte du sens du péché (Eugenio Paceli)

«On est tenté aujourd’hui d’expliquer (le péché) uniquement comme un défaut de croissance,comme une faiblesse psychologique, une erreur, les conséquences nécessaires d’une structure sociale inadéquate.» (C.E.C. N°387) Continuer la lecture

Saint Joseph l’époux de Marie, patron l’Église universelle

Aujourd’hui, le culte de Joseph va grandissant à la mesure de celui de sa vénérable épouse la Vierge Marie. Le saint Pape Jean XXIII le 8/12/1962 a inséré le nom de saint Joseph dans le canon de la Messe, il dit de Joseph qu’il « est l’honneur des habitants du ciel, l’espoir de notre vie ici bas. » Dom Guéranger précise que Joseph est « le soutien du monde.»

St Jean Paul II lui a consacré une exhortation apostolique (Fidelis custos.) Continuer la lecture

LE CAREME

LA GENESE Abraham père des nations

Dans le récit biblique ,les enfants d’Adam et Eve, Abel et Caïn correspondent à deux civilisations bien distinctes, l’une pastorale et nomade, l’autre agricole et sédentaire.
Avec le meurtre d’Abel s’inaugure la violence dans l’humanité.
Après l’alliance en Adam, le déluge (7,1-5) qui revêt dans le livre un caractère universel (7,19-21) vient châtier une humanité dévoyée, l’alliance est renouvelée avec Noé qui sauve chacune des espèces animales confiées à la responsabilité de l’homme. Continuer la lecture

CARÊME LE RÉCIT DE LA GENÈSE

La Révélation dans ce premier livre de la Bible nous présente    la formation      du monde      d’une manière ordonnée.

Le Paradis terrestre (le Louvre)   Le    récit de la Création a été rédigé pendant l’exil à Babylone comme le pense aujourd’hui les exégètes et il s’adresse à un peuple qui a subi les conséquences de son péché, d’où l’exil. Le début de la genèse rappelle l’alliance faite par Dieu au commencement de l’humanité. Fidèle à cette alliance Dieu invite son Peuple à une restauration. Continuer la lecture

LE LIVRE DE LA CONSOLATION (2 ISAÏE 40-55)

Après le règne des rois d’Israël et de Juda    qui « avaient fait ce qui est mal aux yeux de Yahvé » , Nabuchodonosor s’empara en 587 av J.0 de la ville de Jérusalem. Après avoir mis à sac le Temple et multiplié les destructions, il emmena le peuple de Dieu en exil. Ainsi après des années douloureuses en terre étrangère ou les exilés souffraient le Seigneur envoie, un prophète (resté anonyme) pour consoler son Peuple. Celui que les exégètes appellent aujourd’hui le deuxième Isaïe, son livre le Livre de la consolation. (Isaïe chapitres 40 à 55) annonce la miséricorde de Dieu pour ses élus. Continuer la lecture

En entendant le sermon sur la montagne (le discours inaugural du ministère de Jésus), de grands personnages comme Tolstoï ont voulu y trouver l’inspiration d’une  révolution mondiale capable de susciter un nouvel ordre social. Tolstoï était prêt à épouser une sorte de non- violence qui refusait à se défendre, prêt à se laisser frapper même sans recourir à la justice, à refuser toute guerre dans le but de créer ainsi entre les hommes une vaste fraternité. Continuer la lecture

La Parole de Dieu

Dieu a parlé directement à des hommes privilégiés, et par eux Il parle encore à tous les hommes. Ainsi Dieu a parlé par les prophètes en vision et songes: « Le Seigneur adressa la Parole à Moïse sur le Sinaï » ou au prophète Isaïe. il a parlé aussi par une inspiration intérieure à Salomon lors du songe de Gabaon (1R 3,15). lI s’est entretenu d’autre fois directement avec Moïse sous la tente. Il parle aux hommes de façon secrète : « Humains, c’est vous que j’appelle, près des portes, à l’entrée des cités, au croisement des chemins, au sommet des hauteurs.» (Sag8,1-21) Ainsi « Dieu a parlé à bien des reprises et de diverses manières.» (Hbl,1) Continuer la lecture

Jeudi nous avons célébré la Présentation du Seigneur au Temple, (la chandeleur)

En ce mystère nous contemplions deux évènements, d’une part la purification de la Vierge Marie comme le prescrivait la loi (Exode) et d’autre part la présentation de l’Enfant Jésus au Temple s’offrant en victime pour le salut du monde. À partir de ce jour, Marie ressentira en son coeur une peine, qui comme elle le révélera plus tard à Sainte Brigitte ne la quittera plus sur la Terre. Vois lui dit le vieillard Siméon. Ton Fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division, et toi-même ton coeur sera transpercé par un glaive.

Marie nous donne ainsi l’exemple de son obéissance et de son humilité en accomplissant la loi du Seigneur. Plus, elle devient victime de compassion pour le salut de ses frères. En offrant son enfant au Temple, elle priera à jamais pour notre salut. Continuer la lecture