Archives

Bonnes nouvelles

LE LIVRE DE LA CONSOLATION (2 ISAÏE 40-55)

Après le règne des rois d’Israël et de Juda    qui « avaient fait ce qui est mal aux yeux de Yahvé » , Nabuchodonosor s’empara en 587 av J.0 de la ville de Jérusalem. Après avoir mis à sac le Temple et multiplié les destructions, il emmena le peuple de Dieu en exil. Ainsi après des années douloureuses en terre étrangère ou les exilés souffraient le Seigneur envoie, un prophète (resté anonyme) pour consoler son Peuple. Celui que les exégètes appellent aujourd’hui le deuxième Isaïe, son livre le Livre de la consolation. (Isaïe chapitres 40 à 55) annonce la miséricorde de Dieu pour ses élus. Continuer la lecture

En entendant le sermon sur la montagne (le discours inaugural du ministère de Jésus), de grands personnages comme Tolstoï ont voulu y trouver l’inspiration d’une  révolution mondiale capable de susciter un nouvel ordre social. Tolstoï était prêt à épouser une sorte de non- violence qui refusait à se défendre, prêt à se laisser frapper même sans recourir à la justice, à refuser toute guerre dans le but de créer ainsi entre les hommes une vaste fraternité. Continuer la lecture

La Parole de Dieu

Dieu a parlé directement à des hommes privilégiés, et par eux Il parle encore à tous les hommes. Ainsi Dieu a parlé par les prophètes en vision et songes: « Le Seigneur adressa la Parole à Moïse sur le Sinaï » ou au prophète Isaïe. il a parlé aussi par une inspiration intérieure à Salomon lors du songe de Gabaon (1R 3,15). lI s’est entretenu d’autre fois directement avec Moïse sous la tente. Il parle aux hommes de façon secrète : « Humains, c’est vous que j’appelle, près des portes, à l’entrée des cités, au croisement des chemins, au sommet des hauteurs.» (Sag8,1-21) Ainsi « Dieu a parlé à bien des reprises et de diverses manières.» (Hbl,1) Continuer la lecture

Jeudi nous avons célébré la Présentation du Seigneur au Temple, (la chandeleur)

En ce mystère nous contemplions deux évènements, d’une part la purification de la Vierge Marie comme le prescrivait la loi (Exode) et d’autre part la présentation de l’Enfant Jésus au Temple s’offrant en victime pour le salut du monde. À partir de ce jour, Marie ressentira en son coeur une peine, qui comme elle le révélera plus tard à Sainte Brigitte ne la quittera plus sur la Terre. Vois lui dit le vieillard Siméon. Ton Fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division, et toi-même ton coeur sera transpercé par un glaive.

Marie nous donne ainsi l’exemple de son obéissance et de son humilité en accomplissant la loi du Seigneur. Plus, elle devient victime de compassion pour le salut de ses frères. En offrant son enfant au Temple, elle priera à jamais pour notre salut. Continuer la lecture

C’est l’Évangile qui est la source et le coeur de la foi des chrétiens. Selon ses quatre traditions, les évangiles de Matthieu, Marc, Luc et Jean, c’est le même message qui est transmis dans la diversité des quatre récits.

A partir de la même base historique, et compte tenu de la personnalité des évangélistes, la vie, les actes et l’enseignement de Jésus sont présentés autour des mêmes affirmations :

– l’origine divine et l’humanité de Jésus

– sa mission d’annoncer la Bonne Nouvelle qu’est le Royaume de Dieu, c’est-à-dire sa présence et le chemin qu’il trace – l’enseignement de Jésus par les paraboles, ses gestes et ses miracles

– sa passion, sa mort et sa résurrection.