Archives

Garéoult  – Eglise catholique « Saint Étienne »

Horaires des messes et des célébrations

L’église actuelle du village fut construite en 1844 sur l’emplacement d’une ancienne église dédiée à la sainte Vierge et qui avait été consacrée en 1048 par l’évêque de Toulon, Déodat, délégué par Pierre, archevêque d’Aix-en-Provence.

Cette église était vénérable à plus d’un titre : des notes paroissiales font connaître que saint Isarn, abbé de Saint-Victor, en visitant ses nombreux prieurés, ordonna en passant à Garéoult au frère Aribert de faire bâtir une église en ce village. C’était en 1030. Il fut écouté et l’église Sancta Maria de Garello s’éleva contre une tour qui devait la protéger. Plus tard, elle releva non plus des religieux de Saint-Victor mais des Bénédictines de La Celle.

Soit que ce vieil édifice eut sa solidité compromise, soit qu’il ne put plus contenir la population du village, il fut décidé en 1840 de construire une église plus en rapport avec l’importance de la paroisse.

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

 

 

En 1844, après démolition de la vénérable église Sainte-Marie, on construisit l’église actuelle, à qui fut donné comme titulaire Saint-Etienne (invention des reliques). Ce qui caractérise le nouvel édifice c’est qu’il a une seule nef assez vaste que couvre une voûte d’arêtes.

Sa façade qui se tourne sur une place est d’une grande simplicité ; elle a sa porte couverte d’un léger entablement.

Au chevet de l’édifice se dresse un clocher qui ne  serait autre qu’une ancienne tour des remparts ; il porte en son sommet une cage de fer très ouvragée.

De 1922 à 1926, l’église fut l’objet d’importantes réparations.