Archives

Le Mystère de la sainte Trinité

«Ce que nous ne savons pas de Dieu est bien plus important que ce que nous savons de Lui» (Saint Thomas d’Aquin)

Dieu est en effet le tout autre. Parce qu’il nous a créés à son image, nous sommes tentés de l’imaginer.

Cependant la distance entre Dieu et l’homme est quasiment infinie, bien qu’il soit tout près de nous puisque nous avons en lui, la vie l’être et le mouvement.» (Act17,28) saint Jean de la Croix nous dit que «Tout l’être des créatures comparé à l’être infini de Dieu n’est que néant.» Dieu est infini en toute perfection. Se révélant à Sainte Catherine de Sienne le Père éternel lui dit «Je suis celui qui est, tu es celle qui n’est pas.»

Aussi notre intelligence ne saurait saisir le mystère de Dieu qui nous a été révélé par les Évangiles. Dieu est à la fois Un et Trine. Aussi il est d’une extrême importance pour nous de savoir qui est Dieu. Jésus nous le dit lui-même. «La vie éternelle, c’est de te connaître Toi Père, et Celui que tu as envoyé, Jésus Christ.»

Bien plus dans le prophète Jérémie nous lisons que Dieu dit lui-même. «Celui qui veut se vanter qu’il se vante de ceci, être assez malin pour me connaître.» (16,22)

Au soir du Jeudi saint, s’adressant à son Père Jésus disait : «Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux.» (Jn17, 26)

Les moniales, les moines, les contemplatifs, les chercheurs de Dieu sont chaque jour penchés sur les saintes Écritures pour connaître qui est Dieu. Dans sa première épître (1,4) l’apôtre saint Jean nous dit que Dieu est Amour.»

«En Dieu dit le saint pape Jean Paul II, l’amour mutuel du Père et du Fils procède d’eux-mêmes comme une personne. L’Esprit saint procède du Père et du Fils. Il est Amour Personne au sein de la Trinité qui tout entière est Amour.»

L’ancien Testament mettait l’accent surtout sur l’unicité de Dieu, le nouveau sur la Trinité, ce que refuse l’Islam. Dieu est communion de Personnes. Dieu est ainsi le modèle suprême de la sincérité et de la liberté spirituelle où doivent tendre les relations inter personnelles, disait Jean Paul II. Bien plus, en citant le Concile Vatican II, il faisait remarquer que quand le Seigneur prie pour que tous soient un…
Le Seigneur nous suggère une certaine ressemblance entre l’union des Personnes divines et celles des fils de Dieu dans la vérité et dans l’amour.»

Animées par l’Esprit saint, les jeunes communautés chrétiennes étaient en une telle communion que les disciples partageaient entre eux tous leurs biens, elles avaient acquis une certaine intelligence du mystère de Dieu.
Comme le dit saint Luc, ils n’avaient qu’un coeur et qu’une âme.» Jésus apparaissant à Madeleine au matin de la Résurrection appelle ses disciples ses frères: «Va trouver mes frères et dis-leur. Je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu ! »

(Jn20,17) Si nous sommes frères, c’est que Dieu habite en nous. Saint Augustin disait que: «L’Amour vient de Dieu et il est Dieu: C’est donc très exactement l’Esprit saint qui répand l’amour de Dieu dans nos coeurs, en faisant demeurer la Trinité en nous.»

Quel Mystère! « Si quelqu’un m’aime, nous viendrons chez lui et nous ferons chez lui notre demeure.»