Paroisses de l'Issole

Archives

Lundi: Forcalqueiret Messe à 18h00

Mardi et Mercredi Garéoult: adoration à 7h30, laudes à 8h15, Messe à 8h40

Mardi : Garéoult Messe à 18h00 avec les enfants du KT

Mercredi Chapelet à 10h à Ste Anastasie

Garéoult 17h30.• heure de PADRE PIO

Continuer la lecture

LE BON PASTEUR

L’image du Bon Pasteur est représentée dans les plus anciennes iconographies des catacombes. Le Christ jeune porte sa brebis sur ses épaules. Le Christ est le bon Pasteur, son autorité n’est pas tyrannique, c’est un service qu’il rend à chacune de ses brebis. Cette image est simple disait le bienheureux Paul VI, elle exprime que le Christ consacre tout son amour à son troupeau et d’une façon spéciale à chacune de ses brebis (25/04/1966)

Suivre le bon Pasteur nous oblige à vivre bien unis les uns les autres, car toute inimitié entre les brebis est un péché contre le Christ. Dans son testament spirituel, Jésus nous presse à cette unité, c’est l’objet de sa prière «Père saint, garde-tes en ton nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient un comme nous …

Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi; qu’ils soient en nous, eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé… moi en eux, et toi en moi, pour qu’ils soient consommés dans l’unité, afin que le monde sache que tu m’as envoyé et que tu les as aimés, comme tu m’as aimé.» Là dans la bergerie qui est l’Eglise, le bon Pasteur s’oppose au voleur, aux pasteurs fonctionnaires qui ne travaillent que pour la paye, il s’oppose aux faux messies et aux pasteurs indignes. Dans l’Église du bon pasteur, seuls les pasteurs légitimes revêtus de son autorité sont envoyés par lui. Vouloir conduire le Peuple sans mandat, c’est être un voleur, un mercenaire. Aussi ce qui fonde ici-bas l’unité du troupeau, c’est le pape: car « là où est Pierre, là est l’Église.» Continuer la lecture

Pèlerinage des pères de famille à Cotignac

« Lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la Terre d’Israël »

 Songe de St Joseph extrait de Mathieu 2-20

WEEK-END DU 29, 30 Juin et 1 juillet 2018

Et c’est parti. Chaque année, un groupe d’une dizaine d’hommes pèlerine du Plateau de l’Issole vers Cotignac . La formule est simple : ils marchent, ils parlent, ils prient, ils s’exercent à animer le chapelet, les méditations, les contemplations, ils partagent. Un prêtre les accompagne et enseigne , confesse. Aucun n’est vraiment préparé, mais c’est le moment de faire un break, de se retrouver simplement entre hommes et d’échanger.

inscription:   Plus d’information: ICI

Messe en l’honneur de sainte Rita le jeudi 24 mai 18h00 à Forcalqueiret

avec bénédiction des roses à apporter

Rita est un diminutif. Celui de Margherita, prénom que portait la petite fille venue au monde en 1381 à Cascia en Ombrie (Italie) dans une famille pieuse. Sa naissance est considérée par un miracle par ses parents qui désespéraient d’avoir, un jour, la joie d’accueillir un enfant. Mais ce statut d’enfant unique jouera un rôle clé dans le destin qui fut le sien. En effet, bien des années plus tard, elle se heurte au refus de ses parents de la voir devenir religieuse, elle qui était si pieuse. Au contraire, elle est priée de se marier pour assurer une descendance à sa famille et pour pouvoir s’occuper d’eux convenablement aux jours de la vieillesse.

L’infortunée Rita doit convoler en 1399 avec un homme brutal : un soudard nommé Paul de Ferdinand qui commande une bande de guerriers sans morale. Le mari est violent et bat régulièrement sa femme. Mais celle-ci adopte la plus noble et la plus courageuse des attitudes : elle prie pour son mari et confie sa famille à Dieu. Rita est exaucée : Paul change de comportement. Le couple connait une période heureuse et deux enfants — des garçons — lui sont donnés. Mais les desseins divins étant parfois impénétrables, elle a la douleur de perdre son mari, assassiné, puis ses deux fils, contaminés par la peste. Continuer la lecture

Semaine du 30 avril au 7 mai 2017

Lundi : Pas de messe

Mardi et Mercredi : Garéoult : adoration à 7h30, laudes à 8h15, Messe à 8h40

Mardi : Garéoult Messe à 18h00 avec les enfants du KT

Mercredi  : Chapelet à 10h à Ste Anastasie Continuer la lecture

«  Comme votre cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes »

En ce dimanche des disciples d’Emmaüs ouvrons notre cœur à la foi. « La foi est une adhésion personnelle de l’homme tout entier à Dieu qui se révèle. Cela comprend une adhésion de  l’intelligence et de la volonté à la Révélation que Dieu a faite de lui-même au moyen de ses œuvres et de ses paroles . « Croire» est donc un acte humain, conscient et libre, qui correspond à la dignité de la personne humaine. »

Mais« croire est aussi acte ecclésial. La foi de l’Eglise précède, engendre, conduit et alimente notre foi. L’Eglise est la mère de tous les croyants. « Personne ne peut avoir Dieu pour Père, s’il n’a pas l’Eglise pour Mère.» disait Saint Cyprien de Carthage « Aussi nous croyons à tout ce qui est contenu dans la Parole de Dieu écrite ou transmise et que l’Eglise propose à croire comme divinement révélé.» La foi est nécessaire au salut. Le Seigneur lui-même l’affirme : « Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui ne croira pas sera condamné.» (Mc 16,16) « La foi est un goût anticipé de la connaissance qui nous rendra bienheureux dans la vie future.» (Saint Thomas d’Aquin) Continuer la lecture

Semaine du 23 au 30 avril 2017

Lundi : Forcalqueiret Messe à 18h00

Mardi et Mercredi : Garéoult : adoration à 7h30, laudes à 8h15, Messe à 8h40

Mardi : Garéoult Messe à 18h00 avec les enfants du KT

Mercredi  : Chapelet à 10h à Ste Anastasie Continuer la lecture

La sainte Miséricorde

En ce deuxième Dimanche de Pâques, nous célébrons la Fête de la Miséricorde. En apparaissant en 1931 à Plock en Pologne à soeur Faustine Jésus lui dit « Je désire que le premier Dimanche après Pâques soit la fête de la miséricorde.»

Par cette fête Jésus nous invite à croire en sa miséricorde: « Je désire disait il que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. Qui s’approchera ce jour là de la Source de la vie, obtiendra la rémission de ses fautes et de leurs châtiments. En ce jour là sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoule la grâce. «Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de Moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate.»

La culture mortifère à laquelle sont victimes aujourd’hui tant d’hommes et de femmes ne doit pas les empêcher de s’approcher de la divine miséricorde: les déviations morales, les atteintes à la vie, dès la conception jusqu’à la mort, les atteintes à l’intégrité de la personne spécialement dans le domaine de la bioéthique, l’égoïsme sous toutes ses formes trouvent un remède dans la miséricorde. Continuer la lecture