Paroisses de l'Issole

Archives

Semaine du 21 au 28 mai 2017

Lundi : Forcalqueiret Messe à 18h00

Mardi et Mercredi : Garéoult : adoration à 7h30, laudes à 8h15, Messe à 8h40

Mardi : Garéoult Messe à 18h00 avec les enfants du KT

Mercredi  : Chapelet à 10h à Ste Anastasie Continuer la lecture

« Moi je prierai le Père et il vous donnera un autre Défenseur… c’est l’Esprit de Vérité.»

L’Esprit Saint est la Troisième Personne de la Sainte Trinité, qui «procède du Père et du Fils .» (Credo de Nicée -Constantinople)

C’est lui l’Esprit qui a fécondé la sein de la Vierge Marie réalisant l’Incarnation, lui qui est descendu sous forme d’une colombe lors du baptême de Jésus, et sous forme de langues de feu sur la Vierge Marie et les Apôtres réunis au Cénacle le jour de la Pentecôte, cinquante jours après la résurrection de Jésus. L’Esprit Saint est « l‘Image parfaite de la vie parfaite, la cause des vivants, la source sacrée, la sainteté qui communique la sanctification.»(St Gr le Thaumaturge)

Lorsque Jésus annonce et promet la venue de l’Esprit Saint, il l’appelle :« Le Paraclet » (Jn 14,13), ce qui se traduit habituellement par « Consolateur », Jésus le nomme aussi « l’Esprit de Vérité »(Jn 16,13). Parlant avec Nicodème Jésus a usé de l’image du vent. « Le mot « esprit »dans sa première acception signifie « souffle, air, vent », pour nous faire comprendre que l’Esprit Divin est le Souffle de Dieu. «Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d’où il vient, ni où il va. Ainsi en est il de tout homme qui est né de l’Esprit.» (Jn3,8) D’autres beaux symboles désignant l’Esprit sont l’eau, l’onction, la nuée, et la lumière, le sceau, la main, le doigt, la colombe et le feu. Aussi Jésus disait : «Je suis venu jeter le feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé.» (Lc 12,49) Continuer la lecture

Semaine du 14 au 21 mai 2017

Lundi : Forcalqueiret Messe à 18h00

Mardi et Mercredi : Garéoult : adoration à 7h30, laudes à 8h15, Messe à 8h40

Mardi : Garéoult Messe à 18h00 avec les enfants du KT

Mercredi  : Chapelet à 10h à Ste Anastasie

Garéoult 17h30 : heure de PADRE PIO Continuer la lecture

 « Moi je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ! »

 A propos des divorcés remariés dans l’Eglise

Vécu comme communauté de vie et d’amour, le mariage a toujours eu pour vocation de réussir même au-delà des échecs, c’est pourquoi le Code de Droit Canonique aujourd’hui en vigueur continue à proposer la pédagogie du pardon aux personnes qui ont divorcé et qui ensuite se sont remariés (C1152). L’autorité ecclésiastique invite quant à elle, et quand c’est possible à œuvrer à la réconciliation des époux. Aussi séparés, les époux demeurent toujours responsables de l’éducation comme de l’entretien de leurs enfants. Mgr Puech, ancien évêque de Carcassonne affirmait en son temps :« Que malgré la rupture, le lien sacramentel persiste entre les conjoints et qu’en aucun cas le divorce n’affecte la réalité du mariage: séparés, les époux restent unis devant Dieu, et ne peuvent contracter validement un nouveau mariage… Ce lien demeure jusqu’à la mort de l’un des conjoints. Aussi tout remariage en cette situation constitue un adultère.» Dés lors les époux séparés ne peuvent se remarier. Ainsi les personnes divorcés remariés ne peuvent approcher des sacrements c’est-à-dire de la confession et de la communion tout le temps qu’ils persévèrent dans leur union adultère, (il en est de même pour les personnes qui vivent maritalement sans être passées par l’Eglise), mais ils ne sont pas pour autant excommuniés. L’Eglise leur fait par contre un devoir de participer à la vie et aux prières de l’Eglise demandant de garder confiance dans la miséricorde infinie de Dieu qui est offerte à tous. Il n’y a en fait que deux cas précis, où les divorcés remariés peuvent bénéficier des sacrements. En premier quand ils promettent de vivre comme frères et sœurs, et ensuite s’il y a réconciliation avec l’Eglise, au moment de la mort. Continuer la lecture

Lundi: Forcalqueiret Messe à 18h00

Mardi et Mercredi Garéoult: adoration à 7h30, laudes à 8h15, Messe à 8h40

Mardi : Garéoult Messe à 18h00 avec les enfants du KT

Mercredi Chapelet à 10h à Ste Anastasie

Garéoult 17h30.• heure de PADRE PIO

Continuer la lecture

LE BON PASTEUR

L’image du Bon Pasteur est représentée dans les plus anciennes iconographies des catacombes. Le Christ jeune porte sa brebis sur ses épaules. Le Christ est le bon Pasteur, son autorité n’est pas tyrannique, c’est un service qu’il rend à chacune de ses brebis. Cette image est simple disait le bienheureux Paul VI, elle exprime que le Christ consacre tout son amour à son troupeau et d’une façon spéciale à chacune de ses brebis (25/04/1966)

Suivre le bon Pasteur nous oblige à vivre bien unis les uns les autres, car toute inimitié entre les brebis est un péché contre le Christ. Dans son testament spirituel, Jésus nous presse à cette unité, c’est l’objet de sa prière «Père saint, garde-tes en ton nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient un comme nous …

Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi; qu’ils soient en nous, eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé… moi en eux, et toi en moi, pour qu’ils soient consommés dans l’unité, afin que le monde sache que tu m’as envoyé et que tu les as aimés, comme tu m’as aimé.» Là dans la bergerie qui est l’Eglise, le bon Pasteur s’oppose au voleur, aux pasteurs fonctionnaires qui ne travaillent que pour la paye, il s’oppose aux faux messies et aux pasteurs indignes. Dans l’Église du bon pasteur, seuls les pasteurs légitimes revêtus de son autorité sont envoyés par lui. Vouloir conduire le Peuple sans mandat, c’est être un voleur, un mercenaire. Aussi ce qui fonde ici-bas l’unité du troupeau, c’est le pape: car « là où est Pierre, là est l’Église.» Continuer la lecture

Pèlerinage des pères de famille à Cotignac

« Lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et mets-toi en route pour la Terre d’Israël »

 Songe de St Joseph extrait de Mathieu 2-20

WEEK-END DU 29, 30 Juin et 1 juillet 2018

Et c’est parti. Chaque année, un groupe d’une dizaine d’hommes pèlerine du Plateau de l’Issole vers Cotignac . La formule est simple : ils marchent, ils parlent, ils prient, ils s’exercent à animer le chapelet, les méditations, les contemplations, ils partagent. Un prêtre les accompagne et enseigne , confesse. Aucun n’est vraiment préparé, mais c’est le moment de faire un break, de se retrouver simplement entre hommes et d’échanger.

inscription:   Plus d’information: ICI

Messe en l’honneur de sainte Rita le jeudi 24 mai 18h00 à Forcalqueiret

avec bénédiction des roses à apporter

Rita est un diminutif. Celui de Margherita, prénom que portait la petite fille venue au monde en 1381 à Cascia en Ombrie (Italie) dans une famille pieuse. Sa naissance est considérée par un miracle par ses parents qui désespéraient d’avoir, un jour, la joie d’accueillir un enfant. Mais ce statut d’enfant unique jouera un rôle clé dans le destin qui fut le sien. En effet, bien des années plus tard, elle se heurte au refus de ses parents de la voir devenir religieuse, elle qui était si pieuse. Au contraire, elle est priée de se marier pour assurer une descendance à sa famille et pour pouvoir s’occuper d’eux convenablement aux jours de la vieillesse.

L’infortunée Rita doit convoler en 1399 avec un homme brutal : un soudard nommé Paul de Ferdinand qui commande une bande de guerriers sans morale. Le mari est violent et bat régulièrement sa femme. Mais celle-ci adopte la plus noble et la plus courageuse des attitudes : elle prie pour son mari et confie sa famille à Dieu. Rita est exaucée : Paul change de comportement. Le couple connait une période heureuse et deux enfants — des garçons — lui sont donnés. Mais les desseins divins étant parfois impénétrables, elle a la douleur de perdre son mari, assassiné, puis ses deux fils, contaminés par la peste. Continuer la lecture